Avantages et inconvénients de la location meublée

la location meublée

La location meublée est une option, parmi d’autres, de défiscaliser les revenus immobiliers. Toutefois, abstenez-vous de faire un choix précipité sans porter un jugement approfondi sur les atouts et les inconvénients du dispositif. Elle requiert un capital conséquent mais la taxation est plus légère. La location meublée allie l’apport financier à la solidarité sociale.

L’importance de réfléchir à ses options de défiscalisation

En France, les contribuables jouent des pieds et des mains pour réduire leur dû au percepteur d’impôts. Le processus d’allègement de la dette fiscale mobilise plusieurs outils d’incitations qui exhortent les redevables à investir dans l’immobilier. Parmi ces outils figure la location meublée professionnelle et non professionnelle, une des forces de frappe du Gouvernement pour dynamiser l’offre de logement au rythme de l’augmentation démographique qui fragilise gravement l’armature urbaine. Toutefois, l’investissement est toujours un risque et de vives inquiétudes viennent remettre en cause l’efficacité des choix financiers : Quelles sont les charges fiscales induites par le dispositif ? Quels sont les rendements financiers à attendre ? Est-ce que la location meublée apporte la certitude d’un profit économique pérenne par rapport à la location nue ?

A propos de l’investissement

La location meublée nécessite une masse capitalistique conséquente, en ce sens que le propriétaire est tenu de fournir un local entièrement garni. L’immeuble doit être pourvu de tous les équipements de confort : le matériel de couchage, les luminaires, les ustensiles de cuisine, les articles de vaisselle, etc. Elle revient donc plus cher qu’une location nue, et le coût d’investissement de départ excède les 350 000 euros.

Son point fort, c’est qu’elle est valable pour un logement neuf autant que pour un logement ancien.

A propos de la fiscalité : les avantages et les points faibles

Le loueur aura droit à plusieurs exemptions d’impôt qui ne sont pas offertes à une location nue. La plus-value en cas de cession de l’immeuble, l’impôt sur la fortune, la déduction des pertes d’exploitation sur le revenu global, la donation du bien à la postérité sont autant de postes d’exonération pour contracter le volume de la dette fiscale, si vous êtes un loueur en meublé professionnel. Pour la Lmnp, l’avantage fiscal serait plus évident, si le loueur souscrit un service d’assistance comptable agréé par l’Etat. Mentionnons également la restitution de la TVA et la baisse d’impôt de 11% sur la valeur marchande du bien, si l’immeuble est un établissement touristique ou une résidence de service.

Le désavantage repose sur le poids de la contribution foncière qui pose une limite restrictive au revenu net attendu de l’investissement.